Entretien

entretien

« L’entretien est un acte de combat » c’est sûrement la phrase que vous avez entendu à plusieurs reprises si vous avez effectué votre service militaire. Mais cette maxime ne doit pas se cantonner uniquement aux militaires. L’entretien est primordial, surtout lorsqu’il s’agit de vêtements ou de matériels provenant d’un surplus. Voici quelques conseils pour redonner vie à vos cuirs ou vos tissus :

Cuir (ceinturons, brodequins, musettes, etc.)

Le cuir est une matière vivante qui nécessite un bon entretien pour durer. Son entretien consiste donc à le nettoyer, le nourrir avec de la graisse ou de l’huile de pied de boeuf et à le protéger avec un cirage.

Le nettoyage du cuir peut être réalisé avec un lait spécial pour cuir ou du lait pour la peau des bébés (genre Mixa Bébé ou Nivea). Il est possible de nettoyer le cuir avec un chiffon légèrement humidifié mais veillez à bien le sécher car le cuir redoute l’eau.

Pour nourrir le cuir, l’huile de pied de boeuf est tout indiquée. Elle pénètre parfaitement le cuir. Les graisses sont également très efficace. N’hésitez pas à renouveler l’opération, espacée de quelques minutes, le temps que la graisse pénètre. Un conseil : gardez votre graisse à température ambiante, elle sera plus fluide.

Une fois nettoyé et nourri, vous pouvez appliquer du cirage et lustrer votre cuir. Appliquez le cirage, laissez sécher et lustrez avec un chiffon doux ou mieux : avec un vieux bas en nylon. Selon la couleur du cuir, utilisez un cirage incolore ou coloré comme le cuir.

Couvertures et treillis

Selon les conditions de stockage, certains produits accrochent plus ou moins certains odeurs d’humidité. Pour les supprimer, lavez les textiles en machine en ajoutant à votre lessive du bicarbonate de soude.

Pour supprimer les traces de sueur, diluez du bicarbonate de soude dans de l’eau et appliquez la solution sur les traces avant de mettre en machine.

One thought on “Entretien

  1. Bonjour,

    Il existe différentes qualités d’huile de pied de boeuf, certaines n’en contenant que très peu. La meilleure mentionne sur son étiquette «pure, naturelle 100%». Cette huile nourrit, entretient, assouplit, imperméabilise les cuirs lisses, mais a tendance à marquer les vêtements : en mettre peu, laisser pénétrer, frotter avec un chiffon de laine.

    Pour les cuirs directement en contact avec les vêtements, j’utilise également de la «graisse à cuir» contenant de la lanoline et de la cire d’abeille : elle ne tache pas.

    Je ne sais pas si l’on peut citer des marques dans ces commentaires, mais on trouve une bonne huile de pied de boeuf chez P. Paulin et une excellente graisse à cuir dite «du maréchal» chez ODM Cheval, recommandée pour la sellerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *